Image-empty-state.png

CLINTISS

PIANO

Depuis lors, il a passé des centaines d'heures au piano, à la maison, dans des piano-bars et sur scène, à la recherche du langage musical qui pourrait concilier son apprentissage classique et son goût pour la musique pop moderne, comme la musique indé, le post-rock ou encore le néoclassique. « Pour moi, explique Clintiss, composer une pièce pour piano solo est le fruit d'un long voyage et de beaucoup de travail... Mon défi personnel était de créer un langage pianistique que je voulais entendre mais que je n'arrivais pas trouver ou entendre ailleurs, une fusion entre la technique classique exigeante et les différents répertoires musicaux qui m'ont influencés au fil des ans - musique classique, symphonique, pop, électronique... J'espère avoir réussi à développer quelque chose d'unique, parfois un peu particulier, à cheval sur plusieurs mondes. »